Chez les Dao

Publié le par rien

Vu linh

Chez les Dao blancs (ou rouges ?) où lon trinque en hurlant "bozo", avant de siffler son verre de saké, de le poser et de se serrer la main en disant aomidou (merci).

J'ai été impresionné par cette maison en bois. Dehors, les arbres balançaient, que je n'ai finalement pas fait pour conserver un contraste fort. Pourtant, on avait l'impression d'être perché dans une forêt douce. 

Publié dans voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article