Bruges

Publié le par rien

Bruges

 

Il faisait un froid de canard, un temps de chien, il y volait des oies sauvages qui criaient la mort au passage au dessus des maisons des quais.
C'était pas mal quand même dans les estaminets.


Publié dans voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article